• Urée alimentaire
    CO (NH₂)₂

    L'urée est utilisée dans l'alimentation des ruminants en tant que composé azoté non protéique et constitue une source d’azote de faible coût. Il s'agit d'un produit industriel issu de la réaction entre l'ammoniac et le dioxyde de carbone. L'utilisation d'urée dans la ration contribue à améliorer l’efficacité alimentaire.

Conseils d’utilisation:

L'urée est apportée au bétail avec des aliments prêts à l'emploi, des mélanges de concentrés ou d’ensilage, soigneusement mélangés. Doses recommandées :

  • Bovins: 2,5 – 3% de la masse alimentaire
  • Ovins: 3 – 4% de la masse alimentaire

L’urée est incorporée avec de la mélasse dans un rapport 1: 8–9. Lors d’une alimentation à base d’ensilage, l'additif peut être mélangé juste avant le moment de nourrir le bétail dans un rapport allant jusqu'à 1% de la masse d’ensilage. On peut aussi avoir recours à une solution aqueuse préparée 1 à 3 heures avant la consommation dans le rapport de 1 kg d'urée pour 2-3 litres d'eau.

La dose maximale d’urée alimentaire par 5 kg de poids vif de bovins et ovins ne doit pas dépasser 1 g par jour et doit être administrée en 2 à 3 fois. L’urée doit être introduite progressivement dans la ration pendant 10 à 15 jours, en commençant par de petites doses, sans interruption. Dans le cas où il y aurait des interruptions, alors, les doses d’urée alimentaire doivent être réduites.

L’urée alimentaire est compatible avec tous les aliments, médicaments et autres additifs alimentaires. Par ailleurs, les produits animaux peuvent être consommés sans restriction après la consommation d'urée alimentaire.

 
  • Phosphate monocalcique
    Ca (H₂PO₄)₂

    Le phosphate monocalcique est un complément alimentaire pour l'alimentation du bétail et de la volaille. Source de calcium et de phosphore, il contribue à la formation des tissus osseux, améliore le métabolisme ainsi que les fonctions des systèmes nerveux, immunitaire et reproducteur. Le phosphate monocalcique permet de compléter la ration des animaux herbivores.



Conseils d’utilisations:

Par sa teneur en phosphore disponible, le phosphate monocalcique est conforme aux exigences du marché mondial tant en termes de réponse aux besoins physiologiques qu'en termes de protection de l'environnement.

  • Le phosphate monocalcique (MCP) assure une digestion uniforme. Cela conduit à une meilleure consommation et à un gain de poids quotidien plus élevé notamment pour les poulets de chair et les porcelets.
  • Il réduit le nombre d'organismes bactériens et fongiques et empêche leur génération.
  • Le MCP agit comme un inhibiteur de moisissure et peut être considéré comme un agent de conservation d'aliments prêts à l'emploi.
  • Il agit de façon douce et non-agressive. Le pH minimum de sa solution à 1% est de 3,5. Il ne détruit ni les protéines ni les vitamines.